ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Gréve générale er Contacts entreprises.

décembre 03
13:53 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Chers adhérents,

 

Conformément à l’engagement que nous avons pris, nous revenons vers vous en ce 11ème jour de grève pour clarifier la stratégie que nous suivons dans un conflit multiforme dont la lecture est tout sauf aisée.

Nous faisons en effet face à la fois à :

  • Des organisations syndicales qui de notre point de vue ne parviennent pas à rendre ce mouvement populaire. Leurs revendications mises sur la table des négociations restent extrêmement nébuleuses
  • Des casseurs et des bandits, dangereux, sortis de leurs lieux d’action habituels et qui ne sont pour le moment contrôlables que par des forces de maintien de l’ordre puissamment armées mais qui ne peuvent être partout à la fois
  • Des décideurs politiques dont la ligne directrice est parfois peu lisible face aux enjeux
  • Des médias au sein desquels certains journalistes considèrent que les questions strictement sanitaires sont prioritaires et qui ne sont pas vraiment intéressés par les questions économiques
  • Une population visiblement exaspérée et inquiète pour l’avenir mais qui ne prendra pas les armes contre les voyous
  • Des acteurs économiques affaiblis pour certains par plusieurs mois de crise sanitaire et qui voient leurs espoirs anéantis par l’irresponsabilité de certaines parties prenantes

 

Dans un tel chaos, nous avons choisi, tout en gardant nos marges de manœuvre, de rechercher avec les autres organisations professionnelles d’employeurs une posture unitaire. Ce travail qui a rarement été réussi par le passé fonctionne dans cette crise.

 

Dans ce cadre, nous poursuivons quelques objectifs ciblés :

 

  • Ne pas contribuer par des provocations non-productives, à la confusion ambiante et aux tensions qui restent vives par endroits 
  • Ne pas risquer de recentrer le conflit sur des problématiques principalement économiques afin d’éviter que les organisations professionnelles d’employeurs soient à nouveau « sommées » d’apporter des réponses « à la vie chère »
  • Rappeler néanmoins avec fermeté le caractère illégal des blocages routiers et portuaire.
  • Dénoncer les exactions qui visent aussi bien les personnes physiques que les actifs immobiliers et matériels des entreprises
  • Apporter notre soutien aux chefs d’entreprises et à leurs salariéscourrier au Ministre de l’Outre-mer, communiqué de presse (cf. PJ), articles de presse (cf. PJ, écouter l’intervention de Jean-Yves Bonnaire sur France-Antilles), note juridique (cf. PJ), intervention radio le 26/11, diffusion du communiqué de presse dans l’émission Martinique Business sur SEM Radio le 29/11/2021, appels téléphoniques, lobbying…
  • Préparer l’avenir en mettant en place dès à présent les conditions d’un traitement plus structurel de ces épisodes parfois violents d’instabilité chronique. Nous reconnaissons effet de manière très pragmatique que cet équilibre précaire est in fine défavorable au développement apaisé de l’activité économique et de nos entreprises (érosion démographique continue, fuite des talents locaux, pertes économiques substantielles lors de poussées de fièvre récurrentes, perte d’attractivité générale du territoire peu favorable aux investissements…)

 

Pour ce qui est de préserver l’avenir, le Comité Directeur a entamé une première réflexion pour vous proposer, quand le moment sera opportun, d’imaginer ensemble quelle sera la place de l’entreprise martiniquaise dans la Martinique de demain. Nous pensons utile d’apporter à tous nos solutions structurelles. Nous ne devons plus nous contenter de subir des réponses conjoncturelles établies dans la précipitation.

 

Le travail que nous accomplissons actuellement, ainsi que les relations établies avec la sphère politique, ajoutés à notre capacité de communication seront assurément des atouts de poids pour mener ce travail au long-court.

 

Soyez certains que nous restons totalement mobilisés pour accompagner cette sortie de crise avec le tact et la responsabilité nécessaires afin que nos entreprises ne deviennent pas les boucs émissaires de la résolution de ce conflit

 

Pour le comité Directeur,

Le Président,

 

Jean-Yves BONNAIRE

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTILLA EN VENTE CETTE SEMAINE N° 2001

36 HEURES POUR DEMAIN : LA CONFERENCE

Biguine Jazz Collective. Come together dès Beatles

Abonnez-vous à notre newsletter

%d blogueurs aiment cette page :