La princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme est la première royauté à mourir du coronavirus (Photo : Babelio)
 

La princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme, née à Paris en 1933, était la fille de Xavier de Bourbon-Parme, prétendant carliste au trône d’Espagne, jusqu’à son « abdication », en 1975, en faveur de son fils Charles-Hugues, frère aîné de Marie-Thérèse.

Xavier de Bourbon-Parme mourra 2 ans plus tard, laissant à son fils l’héritage de la maison de Bourbon-Parme, c’est à dire les titres de courtoisie de duc de Parme et de Plaisance ainsi que la prétentions aux trônes d’Espagne, de Parme et de Plaisance. Depuis sa mort en 2010, c’est son fils Carlos qui lui a succédé.

La mère de Marie-Thérèse était Madeleine de Bourbon Busset, appartenant également à la famille de Bourbon, son père étant le comte de Lignières.

Marie-Thérèse était une militante de gauche, qui avait rencontré de nombreux hommes politiques, allant d’Arafat à Hugo Chávez, sans compter sur Mitterrand ou Malraux. Le frère de Marie-Thérèse, Charles-Hugues, qui a épousé la princesse Irène des Pays-Bas, était lui aussi un militant anticapitaliste. Il avait rencontré Tito en Yougoslavie puis avait fait un tour par la Chine et Cuba.

Diplômée d’un doctorat en langue hispanique à la Sorbonne, la princesse Marie-Thérèse n’a jamais été mariée et n’avait pas d’enfants. Elle s’est éteinte hier, atteinte du coronavirus. Pour en savoir plus sur sa vie trépidante, nous vous conseillons de lire cet article de Libération sur sa vie bien remplie