Le coronavirus au cœur du discours d’anniversaire du roi des Zoulous

Pendant plus d’une demi-heure, le roi des Zoulous a parlé en direct depuis son domicile, diffusé sur la page Facebook de la province du KwaZulu-Natal. Le roi Goodwill Zwelithini en a profité pour reparler du coronavirus et de la nécessité de bien suivre les consignes sanitaires livrées par les autorités. Il a insisté sur le besoin d’unité, également au niveau politique, pour vaincre le virus. « Je prie pour que les dirigeants de cette nation et les partis d’opposition voient le besoin d’unité … Nous devons convenir que si nous ne sommes pas d’accord, nous devons mettre nos différends de côté et les traiter après avoir battu le Covid- 19. Nous devons par tous les moyens combattre ce virus ».

« Les bons leaders sont ceux qui écoutent les gens, plutôt que de prendre des décisions sans écouter les gens – parce que ce n’est pas une guerre que le gouvernement peut gagner seul. » Le roi septuagénaire a également approuvé la décision des autorités de ne plus envoyer les enfants à l’école, craignant que ceux-ci ramènent  le virus à la maison. Il a ensuite remercié tous ceux qui travaillent dans le secteur médical. « Je voudrais transmettre un message de soutien aux courageux qui ont décidé de faire face à l’ennemi qu’est le Covid-19, sachant très bien le danger qu’ils encouragent. Les courageux dont je parle sont les travailleurs de la de santé qui s’occupent de nous ».

Le roi Goodwill Zwelithini a été très affecté par la pandémie qui s’abat sur le monde entier. Sa sœur, la reine Noloyiso Sandile des Rharhabe, est elle-même décédée subitement du coronavirus à 56 ans, au début du mois de juillet.
Le message d’anniversaire du roi Goodwill Zwelithini (Photo : capture Facebook)
 

Lire aussi : La sœur du roi des Zoulous est décédée du coronavirus

Le roi Goodwill Zwelithini en direct sur Facebook

Le roi Goodwill Zwelithini est l’un des plus anciens monarques de la planète, étant monté sur son trône en 1968, soit depuis près de 52 ans. Il a succédé à son père, le roi Cyprian Bhekuzulu kaSolomon. « Le roi est le gardien de la culture et des traditions zouloues et joue un rôle important dans la promotion de la paix et de la réconciliation », a rappelé le service de communication de la province du KwaZulu-Natal, à l’occasion de la diffusion en direct du message du Roi. Le Premier ministre de la province, Sihle Zikalala, a lui aussi adressé un message vidéo au Roi pour son anniversaire.

Goodwill Zwelithini règne sur le peuple zoulou, réparti dans la province sud-africaine actuelle du KwaZulu-Natal, autrefois connue comme étant le Zoulouland, un bantoustan qui a existé jusqu’en 1897. Dans la république d’Afrique du Sud moderne, la constitution prévoit la reconnaissance des royaumes traditionnels et confère aux rois des pouvoirs représentatifs, symboliques et culturels. Le roi Goodwill Zwelithini ouvre par exemple la séance parlementaire de la rentrée, chaque année. Le Roi est connu pour avoir fait de l’éducation sexuelle auprès des jeunes son cheval de bataille. Il se bat pour imposer la virginité des jeunes femmes jusqu’au mariage.