ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

NCOPT : Tarifs de minibus de Sainte-Lucie injustes

NCOPT : Tarifs de minibus de Sainte-Lucie injustes
janvier 10
19:58 2022
Le Conseil national des transports publics (NCOPT) estime qu’il est injuste envers les chauffeurs de minibus qu’au milieu de la hausse des prix partout, les opérateurs de minibus n’ont pas eu d’augmentation de tarif depuis une dizaine d’années.

Le président du NCOPT, Godfrey Ferdinand, affirme que les consommateurs peuvent se permettre de payer plus cher l’eau, l’électricité, les billets d’avion et les articles dans les supermarchés et les quincailleries, mais rechignent à l’idée d’une augmentation des tarifs des bus.

«Pourquoi permettre aux supermarchés, aux entreprises et aux quincailleries de tout augmenter strictement sur la base de l’expédition et tout ce que nous utilisons a également augmenté, mais nous ne sommes pas autorisés à augmenter nos tarifs. C’est injuste », a déclaré Ferdinand au St Lucia Times .

Il a indiqué que la situation est devenue encore plus difficile en raison de la pandémie actuelle de COVID-19, qui a considérablement réduit les revenus des opérateurs de minibus et les a amenés à avoir du mal à payer leurs dettes, y compris les sommes dues aux institutions financières.

– Publicité – Le ministre de la Santé, du Bien-être et des Affaires des personnes âgées, Moses Jn Baptiste, a récemment annoncé que les omnibus publics ne devraient pas transporter plus de dix passagers à partir de lundi selon les derniers protocoles COVID-19.Ferdinand a rappelé que le NCOPT a toujours demandé au gouvernement de fournir une certaine forme de subvention.

« Quand vous divisez la subvention financière que le gouvernement nous donne, par exemple les 800 $ que les gars reçoivent en ce moment. Lorsque vous le divisez par le nombre de jours ouvrables, cela équivaut à un dollar. Vous perdez quatre sièges et le gouvernement vous donne un dollar par jour », a expliqué le président du NCOPT.

« Les gens doivent comprendre que nous avons en fait travaillé avec les deux partis politiques pour essayer de travailler avec nos clients, mais ils ne se sentent pas pour nous. Ils peuvent se permettre de payer les augmentations dans les supermarchés des billets d’avion, de l’eau, de l’électricité, tout le reste sauf les billets d’autobus », a déploré Ferdinand.

Et il a déclaré que les exploitants de bus souhaitent que le public travaille avec eux pour réduire le nombre de COVID-19 afin que les choses puissent revenir à un semblant de normalité.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Conférence-débat du 12 décembre à 18h – Hôtel Bâtelière

PTME - PPE - MDE et grands projets énergétiques en cours à la Martinique... Ces solutions suffisent-elles ? État des lieux et prévisions.

MAGAZINE OFFERT

Pour savoir qu’est-ce que Songhaï et le Professeur Godfrey N’Zamujo

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR