Les spécialistes du marketing des entreprises donnent le feu vert à l’initiative RePLAST-OECS. (Publié le 06/10/2020.)

Les spécialistes du marketing des entreprises donnent le feu vert à l’initiative RePLAST-OECS. (Publié le 06/10/2020.)

Vendredi 2 octobre 2020 – Près de 40 responsables du marketing et des ressources humaines du secteur des services, de la vente au détail, de la fabrication et de la construction ont conclu un petit déjeuner-conférence avec le projet pilote de recyclage des plastiques RePLAST-OECS en se félicitant vivement du système de collecte incitative proposé, qui soutiendra la collecte et la gestion des déchets plastiques à Sainte-Lucie. Ils ont également exprimé leur conviction renouvelée quant à l’adoption de politiques et de programmes qui soutiennent directement la durabilité environnementale.


Le petit-déjeuner, parrainé en partie par Landmark Events et organisé au Daren Sammy Cricket Ground le 25 septembre, avait pour double objectif de fournir aux responsables marketing une orientation sur le système de collecte incitative et de plaider en faveur de la responsabilité sociale des entreprises, qui permet aux employés et aux consommateurs de se faire les avocats de bonnes pratiques environnementales.

L’une des pierres angulaires du système de collecte incitative RePLAST est un programme de récompenses dans le cadre duquel les détenteurs de cartes reçoivent des points de récompense pour la collecte de déchets plastiques PET et PEHD en vue de leur recyclage. Son succès et sa durabilité dépendent de la participation d’une série de partenaires commerciaux et de détaillants offrant des services et des marques, qui contribuent à une réserve mensuelle de récompenses à échanger. D’après les réponses reçues à ce jour, l’éventail des partenaires de récompense semble déjà inclure la santé et le bien-être, l’essence et les services de soutien, la restauration rapide et culinaire, l’expédition et les services de supermarché.

Sur le plan des ressources humaines et des opérations, les dirigeants ont également examiné les tendances mondiales et régionales concernant la manière dont les marques à succès alignent la responsabilité sociale des entreprises (RSE) sur les besoins des communautés où elles exercent leurs activités, et sur les priorités de développement nationales et mondiales qui entourent invariablement la durabilité environnementale. Selon la directrice de RePLAST-OECS, Shanta King :

« l’environnement soutient la vie, les moyens de subsistance et nos aspirations au développement durable de notre pays et à la continuité des affaires au niveau du marché. Il était important que nous attirions la participation des décideurs actuels pour démontrer comment l’alignement de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) pour soutenir les résultats du projet RePLAST-OECS a du sens ».
Mme King a également expliqué qu’il existe une corrélation directe entre le recyclage des déchets plastiques et la continuité des activités :

« La pollution par les plastiques augmente l’impact des fortes pluies sur notre pays. Les grandes inondations sapent les infrastructures, affectent les transports publics ; les voies d’eau bouchées par les déchets plastiques ont un impact sur la santé publique, ce qui a à son tour des conséquences sur la productivité et l’efficacité des entreprises ».

L’un des points forts de l’ordre du jour a été la présentation d’une étude de cas locale mettant en avant le leadership de Massy Stores dans la défense de la responsabilité environnementale par le biais de ses politiques de ressources humaines, d’exploitation et de marketing. Sariah Best Joseph, directrice de la division marketing et communication d’entreprise de Massy Stores, a présenté « L’histoire de Massy Story » sous des applaudissements nourris.

La directrice générale de Nagico St. Lucia Ltd, Mme Adele Jn Baptiste, a décrit le forum du petit-déjeuner comme une source de réflexion et d’inspiration.

« J’ai été stupéfaite par l’ampleur du travail accompli jusqu’à présent pour mettre en place un système de collecte durable », a-t-elle déclaré, notant que « des forums comme celui-ci fournissent des informations approfondies qui ne peuvent être transmises dans une lettre de parrainage, mais qui sont essentielles pour pouvoir influencer la manière dont les entreprises donnent la priorité à leurs programmes communautaires ».

La directrice du projet, Mme Shanta King, a souligné que « le niveau de réponse favorable de la communauté des affaires, le profil clair des participants et la qualité de leur retour d’information » sont des indicateurs du succès de l’événement. Les commentaires de M. Omari Frederick, directeur principal du marketing et de la communication d’entreprise à la Banque de Sainte-Lucie appuient l’évaluation de Mme King :

« Je suis très impressionné par le travail de l’agence d’exécution Unite Caribbean et du projet RePLAST-OECS », a-t-il déclaré, ajoutant que « dans le passé, on disait que l’environnement était un sous-ensemble de l’économie. C’est une erreur. L’économie est un sous-ensemble de l’environnement. Nous avons l’obligation, en tant que peuple, en tant qu’entités sociales et entreprises responsables, de prendre soin de notre environnement, et nous nous réjouissons des nombreuses possibilités de partenariat à cet égard ».

À propos du projet pilote de recyclage des plastiques RePLAST-OECS
Le projet pilote de recyclage des plastiques RePLAST-OECS, lancé en mai 2019, est une initiative public-privé de deux ans, mise en œuvre par UNITE Caribbean et visant à mettre en place un programme de collecte et de recyclage des déchets plastiques. Le plastique collecté sera exporté vers une usine de recyclage dans les Caraïbes pour promouvoir un modèle d’économie circulaire. Le premier pays pilote est Sainte-Lucie et sera ensuite reproduit dans les pays de l’OECS.

À ce jour, le projet RePLAST-OECS a facilité une expédition expérimentale en collaboration avec des recycleurs locaux. Il s’agissait de deux conteneurs de 40 pieds de bouteilles en PET en balles d’environ 26 000 livres (lbs). – Ces déchets plastiques exportés devaient normalement être éliminés et, par conséquent, ont augmenté la durée de vie de la décharge.

À propos de Unite Caribbean
UNITE Caribbean est une société de conseil en coopération et développement des Caraïbes, qui soutient le développement social et économique des territoires des Caraïbes par le biais de la coopération technique régionale. Unite Caribbean consulte au nom des gouvernements et du secteur privé sur des projets d’une importance capitale pour les Caraïbes dans une série de disciplines, notamment la gouvernance publique, le changement climatique, l’environnement, l’éducation, le sport, le développement économique et la santé publique.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

MANOU GALLO – Woya

Escena Viva: Newen Afrobeat – Zombie Fela Kuti

Archives

eget Donec fringilla amet, consectetur nunc pulvinar Donec vel, id, Praesent
%d blogueurs aiment cette page :