ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

L’Outre-mer, l’unité et l’indivisibilité de la République dans un idéal de fraternité

L’Outre-mer, l’unité et l’indivisibilité de la République dans un idéal de fraternité
mars 29
06:11 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Lettre du lundi 15 mars 2021
L’EDITO
LETTRE D’INFORMATION
HEBDOMADAIRE
N° 422
Les déclarations de Madame le Pen le 11 mars sur BFM TV, laissant supposer qu’elle assimilait nos compatriotes des outre-mer à des étrangers, ont suscité la polémique.
Maladresse de langage ou lapsus révélateur, chacun jugera !
Ce n’est malheureusement pas la première fois, et sûrement pas la dernière, que des déclarations de femmes ou d’hommes politiques choquent mais surtout blessent nos compatriotes ultramarins, la plupart du temps méconnus, souvent caricaturés et parfois oubliés.
Le professeur Félicien LEMAIRE dans un dossier sur la Constitution et l’Outre-mer en avril 2012 écrivait:
« Reconnaissons qu’il y a une tentation à situer l’outre-mer à part dans la République. Tout se passant même comme si cette partie du territoire était assurément située à sa marge ; d’aucuns diront à sa périphérie. Une marge que semblerait justifier l’éloignement géographique. »
Mais concluait-il, « cette problématique peut être résolue de manière péremptoire en rappelant qu’un territoire appartient à la République ou qu’il n’y appartient pas ». Dès lors les responsables politiques devraient toujours, dans leurs paroles et leurs actes, se souvenir que tous les territoires de la République sont assujettis à ses principes fondateurs tels qu’énoncés à l’article 1er de la Constitution de 1958 : l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion avec, comme il est écrit dans le préambule de la même Constitution, un idéal commun de fraternité.

A ces responsables politiques, nous rappelons donc que le « vivre ensemble », qui fait la force des Outre -mer, devrait constituer un exemple pour la France tout entière.
A ces femmes et hommes et politiques, parce qu’ils sont les plus responsables au sens premier du terme, nous disons : faites-nous de la bonne politique et surtout dotez-nous d’outils de développement pérennes, faites-nous des Outre- mer où il y a encore des raisons d’espérer, des moyens de s’accomplir, des raisons d’être fiers.
Donnez ou redonnez aux Outre-mer toute leur place dans la République, toute leur dignité et les Outre-mer tireront toute la France vers le haut.
Rappelez-vous l’exhortation de Barack OBAMA en 2008 dans ce fameux discours du « yes we can »
« Oui, nous pouvons la justice et l’égalité. Oui, nous pouvons les chances et la prospérité. Oui, nous pouvons guérir cette nation. Oui, nous pouvons réparer ce monde. »
Pour nous, notre choix est fait depuis longtemps. On pourrait l’illustrer par les très belles paroles d’une chanson réunionnaise mais universelle :
« Mon île, tu as réuni dans ton cœur des gens de toutes les couleurs comme un défi au monde entier, pour le pire et pour le meilleur, tu as choisi comme âme sœur le pays de la liberté. »

Le pays de la liberté, notre France républicaine, métissée, chaleureuse et humaniste que nous aimons.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :