ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

PLUS D’1 JEUNE SUR 3 VICTIME DE DISCRIMINATIONS DANS L’EMPLOI : LA DÉFENSEURE DES DROITS DÉNONCE L’AMPLEUR DES DISCRIMINATIONS ET LEURS CONSÉQUENCES DÉLÉTÈRES

March 01
08:43 2022
Temps de lecture : 3 minutes

A l’occasion de la publication de la 14e édition du baromètre sur la perception des discriminations dans l’emploi, la Défenseure des droits, Claire Hédon, alerte quant à une surexposition de la jeunesse aux discriminations dans l’emploi.

Des discriminations massives dans l’emploi vécues par les jeunes

D’après l’enquête menée avec l’Organisation internationale du travail (OIT) auprès d’un échantillon représentatif de la population de jeunes actifs de 18 à 34 ans (3 201 personnes), plus d’un jeune sur trois rapporte avoir vécu une situation de discrimination ou de harcèlement discriminatoire dans le cadre de sa recherche d’emploi ou de sa carrière, contre une personne sur cinq en population générale. Les critères de discriminations les plus cités sont le sexe, l’âge, l’apparence physique et l’origine.

Le baromètre révèle une perception aigüe des discriminations chez les jeunes, qui se fonde en partie sur ce qu’ils ont pu observer au début de leur vie active. Aussi, un jeune sur deux déclare avoir été témoin au moins une fois de discrimination ou de harcèlement discriminatoire dans le cadre de son activité professionnelle.

Un continuum d’attitudes hostiles

Dans un contexte de flexibilisation du travail et de forte précarité sociale des jeunes, ces discriminations s’inscrivent dans un continuum d’attitudes hostiles, allant de propos et comportements stigmatisant à tout un éventail de situations de dévalorisation professionnelles[1]. Ces micro-agressions peuvent se doubler d’incitations ou de pressions illicites de la part de l’employeur.

En France, près de la moitié des jeunes rapportent avoir déjà été incités lors d’un entretien à modifier leur apparence ou adopter un certain comportement. Au total, 60% des jeunes disent avoir déjà été confrontés à des propos stigmatisant ou des exigences discriminatoires lors d’un entretien.

Un recours trop faible à leurs droits

Si plus de la moitié des jeunes victimes de discrimination ont entrepris des démarches à la suite des faits, plus de 4 jeunes sur 10 n’ont rien dit, et principalement les femmes. Pourtant, les discriminations produisent des effets durables et délétères sur la carrière, la santé et les relations sociales de ces jeunes, catégorie de la population particulièrement touchée par la crise sanitaire.

Les discriminations vécues génèrent également une perte de confiance dans l’avenir professionnel.  Par ailleurs elles s’étendent au-delà du domaine de l’emploi, et se conjuguent avec celles subies dans d’autres sphères de la vie sociale. La discrimination peut constituer pour certains jeunes une expérience douloureuse qui entrave leurs accès à de nombreux droits : l’accès au logement (13%), aux loisirs (13%), et aux administrations et services publics (10%).

Antidiscriminations.fr : un dispositif de réponse dédié aux victimes de discriminations

Lancée le 12 février 2021 par la Défenseure des droits, la plateforme antidiscriminations.fr, dispositif de réponse dédié aux victimes de discriminations, est doté d’un numéro de téléphone, 39.28, et un module de tchat en ligne.

« L’expérience répétée des discriminations a des conséquences délétères et durables sur les parcours individuels, mine la cohésion de la société française et la confiance de notre jeunesse dans la promesse d’égalité. C’est un des axes de travail majeur de mon mandat ». Claire Hédon, Défenseure des droits.

A ce titre, la Défenseure des droits recommande notamment aux employeurs publics et privés :

  • de mettre en œuvre une phase de diagnostic et d’enquête au sein de l’organisation pour mieux identifier les risques discriminatoires à l’encontre des jeunes salariés ;
  • d’élaborer des actions de prévention et de lutte contre les discriminations, et de prévoir des mesures spécifiques ciblant les jeunes actifs ;
  • d’interroger l’ensemble des processus et critères de décision en matière de ressources humaines tout en informant et sensibilisant l’ensemble du personnel à la non discriminations.

 

[1] En France métropolitaine, près de 90% des 18-34 ans déclarent avoir déjà connu une situation de dévalorisation au cours de leur vie professionnelle


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Laissez votre commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Téléchargez des extraits du mensuel de Mai, en vente à partir de mardi ou par abonnement.

MAI, LE MOIS DE TOUS LES PATRIMOINES…

Les Journées du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) Antilles-Guyane Deuxième Édition du 11 au 15 mai 2022 en Martinique

La Maison d’Edouard Glissant : nouvelle maison labellisée « Maison des illustres » en Martinique

A VENIR EN JUIN…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

UN “MARCHÉ D’ART” EN SOUTIEN AUX ARTISTES ORGANISÉ PAR LA FONDATION CLÉMENT

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d bloggers like this:
Antilla1

FREE
VIEW