e1d3b167-856c-4651-8bfb-d476a5e4e00e

Le Biguine Jazz Festival est une affaire de passionnés, amoureux de culture et de jazz Afro-Caribéen.

Nous sommes ravis de vous prĂ©senter notre 1Ăšre Newsletter. En 18 ans, il s’en est passĂ© des choses toutes aussi belles les unes que les autres, mais nous aurons l’occasion de vous en parler en rĂ©servant une rubrique Flash Back dans chaque numĂ©ro. Restez connectĂ©s 😉
zz

Une nouvelle Ăšre,
le Biguine Jazz Festival impose sa maturité

Le Biguine Jazz Festival est devenu au fil du temps incontestablement le lieu de l’avant-garde Afro-CaribĂ©enne du Jazz contemporain. Cette rĂ©fĂ©rence impose naturellement une Ă©volution de l’orthographe de son nom plus internationale. Le Biguine Jazz Festival devient Big In Jazz Festival. Un nom qui dirige le festival vers une programmation multidisciplinaire que nous serons heureux de vous faire dĂ©couvrir dĂšs la 19Ăšme Ă©dition en aoĂ»t prochain.
a4c41d74-f15f-4337-8cca-b0504ffa9352

La naissance du Big In Jazz Collective

2020 marquait les 18 ans du Big In Jazz Festival. Il Ă©tait impossible de passer Ă  cotĂ© d’un tel Ă©vĂ©nement, pandĂ©mie ou pas.
Mars 2020, à moins de 6 mois du festival, nous rentrons dans une crise sanitaire mondiale. La programmation était déjà quasi bouclée et nous étions dans une incertitude totale.
AprĂšs quelques mois pour encaisser la situation, l’équipe du Big In Jazz Festival rĂ©flĂ©chit Ă  une autre façon de vivre le festival, Ă  une proposition originale.
De ces réflexions, naßt le Big In Jazz Collective !
Un ensemble innovant et exceptionnel de 8 musiciens-créateurs originaires de Martinique, Guadeloupe et d'Haïti. Maher Beauroy,Tilo Bertholo, Ludovic Louis, Stéphane Castry, Sonny Troupé, Ralph Lavital, Yann Négrit, Jowee Omicil,
La mission principale de ce collectif ? Faire rayonner la culture CaribĂ©enne Ă  l’international. Par un travail d’arrangements innovants pouvant redonner Ă  des compositions marquantes de Martinique et de Guadeloupe une seconde vie.

PensĂ© et Ă©laborĂ© sur une stratĂ©gie Ă  long terme, le Big In Jazz Collective a pour vocation de devenir la principale vitrine du festival, du Jazz CaribĂ©en et de la musique Afro-CaribĂ©enne Ă  travers le monde.‹

Pour ses 18 ans, le Big In Jazz Festival fonde le premier collectif de musiciens ambassadeurs qui marque le dĂ©but d’une trĂšs grande aventure.

Si du chaos naissent les étoiles, de la Covid est né le Big in Jazz Collective !!
8966a145-7dec-4673-bb2a-76a752be58e5
3597d188-1325-428e-b7a8-b5d3c49a9bde
RENDEZ-VOUS A VENIR A NE SURTOUT PAS RATER !
  • Diffusion du documentaire sur le Big In Jazz Collective le 20 avril prochain (Martinique la 1Ăšre)
  • Diffusion du concert de restitution le 23 avril prochain (Martinique la 1Ăšre)
  • La sortie de l’album du BJC fin avril (Sur toutes les plateformes de tĂ©lĂ©chargement lĂ©gales.)
a27e2359-3641-469a-8459-5ed5cd1c5757
5bf3ddb9eeeeae074eb95045383b0423
VOIR TEASER DOCUMENTAIRE
c0d100e7-a8cf-4974-ba05-b1693429d4fc
VOIR TEASER DOCUMENTAIRE

FLASH BACK

Le Big In Jazz Festival en quelques mots 


DĂšs sa crĂ©ation, le Big In Jazz Festival s’est distinguĂ© Ă  travers une programmation artistique inĂ©dite, originale et identitaire ! Il a durant 18 Ă©ditions ƓuvrĂ© avec passion Ă  valoriser un genre musical nĂ© aux Antilles Françaises, une expression sonore singuliĂšre et authentique.
Le festival se positionne aujourd’hui, comme une rĂ©fĂ©rence internationale en terme de rĂ©vĂ©lations, de dĂ©couvertes et de projets innovants, Karlos Rotsen, Maher Beauroy, Tricia Evy, Etienne Charles pour ne citer qu’eux.
Il exploite le vivier inĂ©puisable des jeunes artistes Ă©mergents qui seront les tĂȘtes d’affiches de demain en leur donnant la possibilitĂ© de jouer et de prĂ©senter leurs projets dans des conditions optimales.
Plus qu’un festival de musique, le Big In Jazz Festival est surtout et avant tout, un accĂ©lĂ©rateur et un fervent promoteur d’un savoir-faire, d’une excellence et d’une ingĂ©niositĂ© incarnĂ©e Ă  travers des artistes-crĂ©ateurs qui reprĂ©sentent sans conteste, le prĂ©sent et le futur d’un Jazz CaribĂ©en Ă  la rencontre d’un nouveau monde !
8f7b8c2b-a655-47ac-9a27-2144cb1a7200

Le Big In Jazz Festival en quelques chiffres 


18 Ă©ditions
20 communes visitées
170 concerts produits
4 600 abonnés Facebook
1 630 abonnés Instagram
17 000 Festivaliers depuis 2002
800 musiciens produits
150 projets soutenus
dcee44ba-42b2-4ff9-bdab-e3c67681bee0
8da8a9dd-0002-4b8e-92d0-e3d9cc81effc

Christian Boutant créateur du Big In Jazz Festival,
nous livre son témoignage

ded363dd-fd47-4d2d-9ae9-cb53ef787329
« Tout a dĂ©butĂ© par la conscience que j’ai eu en ma qualitĂ© de dĂ©lĂ©guĂ© de la Sacem et de soutien au Martinique jazz festival jadis organisĂ© par le CMAC en Martinique.
Conscient, qu'aux Antilles et particuliÚrement en Martinique et en Guadeloupe, il y avait un jazz singulier au travers d'interprétations de biguines et des rythmes locaux proposés par Fal Frett, Marius Cultier, Malavoi, Al Lirvat, Solon Gonzales et surtout Alain Jean-Marie.
J’ai estimĂ© qu'il fallait trouver une appellation Ă  notre jazz. Cesser un peu de faire venir avant tout des amĂ©ricains et trouver une filiĂšre de valorisation du jazz antillais.

J'ai alors considĂ©rĂ© qu' il Ă©tait opportun de crĂ©er un festival consacrĂ© Ă  notre jazz que j’ai appelĂ© Biguine Jazz. On pouvait dĂ©jĂ  concevoir 3 dĂ©clinaisons dans l'orthographe (Big in Jazz et Begin ' Jazz)
D'autres éléments m'ont influencé et parmi ceux ci :
  • - Un propos de Mano CĂ©saire violoniste et compositeur de Malavoi, Ă  l'Ă©coute du titre contretemps de Paul Rosine il m'indique "Jazz ki la"
  • - Les soirĂ©es musicales au PĂ©lican (piano bar Ă  FDF) avec Paul Rosine et un rĂ©pertoire jazzy, mais partant de nos traditions
  • - Mes cours de musique avec Marius Cultier
  • - Et surtout l'expression de Kenny Baron venu au festival en Martinique qui interrogea aprĂšs avoir entendu Rosine, Montredon et Alex Bernard jouant une biguine :
« what is this music ? » la rĂ©ponse « it’s biguine » 
et lui « oh ... but it’s jazz »

Voilà quelques indicateurs qui m'ont conduit à m'investir pour créer ce festival.

La pérennité de notre engagement montre que les politiques y ont cru, les partenaires également. Mais a surtout révélé le vivier de nos régions, des espaces métissés porteurs d'un jazz nouveau, de couleurs rythmiques et des modernités des Antilles de la Guyane, des caraïbes et du monde. »
facebook youtube instagram